• Le carburateur

    Le moteur doit être parfaitement rôdé et en parfait état de fonctionnement afin de réaliser un réglage correct.

    A contrôler avant les réglages
    • Contrôler l'état du filament de la bougie. Un filament doit être brillant et ses spires régulières.
    • Contrôler que le carburant arrive bien au moteur et que la pressurisation est en bon état.
    • Contrôler que le filtre à air soit en bonne état et pas coupé ou cassé.
    • Contrôler le bon état des joints du carburateur.
    Changez régulièrement le joint de pointeau principal et ceux de l'ensemble de reprise.

    Réglage de la reprise.

    Le réglage de la reprise a pour but d'obtenir une carburation constante et la plus parfaite possible quelque soit le régime moteur. Si le réglage du carburateur à pleine ouverture incombe seulement au pointeau principal qui régule l'arrivée d'essence, la position de l'aiguille du contre pointeau et le réglage de celui-ci, sur les carburateurs dotés de ce réglage, détermine le réglage de la carburation sur toute la plage d'ouverture du boisseau du carburateur.
      Il y a plusieurs cas à considérer pour régler la reprise :
    • Le moteur s'engorge à l'accélération et l'echappement fume exagérement, c'est le signe d'un excés de carburant, il faut donc réduire le débit en fermant la reprise (visser l'aiguille de reprise ou visser le gicleur opposé à l'aiguille).
    • Le moteur coupe à l'accelération et accélère en retard. C'est le signe d'un manque de carburant et il faut procéder de façon inverse.

    Le réglage de reprise est un juste compromis à trouver et ce réglage sera retouché pendant les phases de roulements en fonction de la température du moteur. Un moteur qui chauffe aura besoin de mieux refroidir, donc de plus de carburant et il faudra ouvrir la reprise et un peu la pointe.

    Réglage de la pointe.

    Le réglage de la pointe est à la limite le plus facile à maîtriser. Trop fermé, le moteur surchauffe et coupe (ATTENTION AU SERRAGE). Trop ouvert, il fume et ne prend pas tous ses tours. C'est seulement en utilisation qu'il est possible de trouver le réglage de pointe optimum. Un conseil est de procéder par touches fines de réglage 1/8 de tour à chaque intervention et de finalement ouvrir d'un 1/8e par sécurité, pour prévenir la chauffe et le serrage à haut régime.
      ASTUCE :

      Il y a un moyen assez facile de constater si votre moteur est réglé de manière optimale :
    • Si votre moteur vous donne parfaite satisfaction en pointe et qu'après une longue ligne droite il n'a pas de trou à la reprise et ne parait pas s'écrouler en puissance, alors son réglage de pointe est bon.
    • Si après quelques minutes d'utilisation intensive (3/4 min) le moteur retombe très bien au ralenti et tourne avec un ralenti assez bas et stable, c'est le signe d'un bon réglage de la reprise.


    • Un ralenti trop haut et un moteur qui revient en 2 temps à son régime de ralenti est signe d'une reprise trop fermée et donnera un mauvais comportement routier à votre voiture.


    ATTENTION:
    Le réglage d'un moteur est toujours un compromis entre la performance maximale et la stabilité de réglage. Il est recommandé de régler le moteur un soupçon riche en pointe pour avoir une stabilité de performance, une usure réduite et une température stable.



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :